Laboratoire de Mécanique des Fluides et d'Acoustique - UMR 5509

LMFA - UMR 5509
Laboratoire de Mécanique des Fluides et d’Acoustique
Lyon
France


Nos tutelles

Nos partenaires




Accueil > Actualités > Séminaires

Nicolas Mordant, LEGI, Grenoble

Turbulence d’ondes

Vendredi 11 octobre 2019, 11h, salle 106, bât W1, ECL.

Turbulence d'ondes

En général on associe le mot turbulence à des tourbillons mais les ondes non linéaires peuvent également développer des états turbulents. Pour des ondes faiblement non linéaires une théorie statistique dit de turbulence faible a été développée dans les années 60, qui prédit une phénoménologie très proche de celle de la turbulence avec tourbillons, notamment une cascade d’énergie des grandes vers les petites échelles. La turbulence d’onde est présente dans de nombreux écoulements géophysiques ou astrophysiques. Le plus familier est la surface de la mer. Le vent injecte de l’énergie dans les vagues et ensuite les non linéarités se chargent de redistribuer cette énergie vers les petites échelles. Les ondes internes de gravité dans les fluides stratifiés ou les ondes inertielles dans les écoulements en rotation peuvent aussi développer une telle turbulence d’onde dans l’océan, l’atmosphère ou le coeur fluide des planètes ou des étoiles. Néanmoins dans les systèmes naturels la turbulence d’onde est rarement un phénomène isolé et par ailleurs les conditions sont généralement instationnaires, inhomogènes spatialement et anisotropes, sans parler des problèmes de mesure. Au cours de mon projet ERC WATU, j’étudie un certain nombre de systèmes physiques au laboratoire afin de caractériser divers aspects de la turbulence d’onde en utilisant des techniques de mesures résolues en temps et en espace qui, seules, permettent une analyse fine de la structure de la turbulence d’onde. Au cours de ce séminaire, je présenterai les résultats obtenus sur les systèmes d’ondes à la surface de l’eau ou d’ondes internes dans la plateforme Coriolis. Cela me permettra d’illustrer la richesse des régimes de turbulence d’onde et les difficultés rencontrées pour comparer quantitativement expériences et théorie, notamment l’impact de la dissipation ou des effets de taille finie.

Agenda

Ajouter un événement iCal